AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La tournée d'une francaise [pv=Louva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

~ Lionne Brûlante ~
avatar

Journée magique : 15/06/1992

Arrivée à Poudlard le : 14/07/2012

Parchemins envoyés : 41

Age : 26

MessageSujet: La tournée d'une francaise [pv=Louva]   Lun 16 Juil - 10:42
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Louva & Andréa ♥



Préfète-en-chef ! Je vais vous le dire moi ! Mais quelle arnaque ! On vous promet des avantages et autres compensations pour votre boulot. Il est vrai que la salle de bain des préfets est un sacré avantage ainsi que le pouvoir que l'on a sur les autres élèves, mais rien qui ne puisse pas être obtenue avec un peu de volonté. La véritable arnaque je vais vous le dire moi ce que c'est ! On nous désigne en tant que préfet sans nous demander notre avis avec la belle illusion que cela est un privilège absolu à Poudlard. Mais croyez moi ! Vous avez autre chose à foutre que de montrer aux premières années où se trouve les toilettes ou même leur rappeler pour la 50ème fois les différents mot de passe. Enfin... Je ne vais pas trop me plaindre non plus. Ce n'est pas si chiant que ca parfois. Ça donne souvent une bonne excuse pour s'amuser avec des premières années ou se faire respecter par les plus méchants des Serpentard. Mais surtout, être préfète-en-chef est signe de responsabilités, on me confie à peu près tout et je suis souvent la première au courant de nouvelles choses qui se déroule à Poudlard. Que ce soit par les professeurs, les élèves ou même notre "cher" directrice. Justement, aujourd'hui je suis chargée d'escorter une nouvelle étudiante qui arrive dans notre si belle école. En d'autres mots, me voila occupée pour la journée à lui montrer les moindres recoins du château pour aider surement une première année un peu à la traine de 4 mois. Je ne me pose pas vraiment de question, cela me permet également de rater quelques cours et c'est tant mieux ! Je pars donc tout sourire vers le bureau de la directrice, trouvant cette bonne vieille statut les ailes repliés et je lui adresse quelques mots ultra confidentiel. Le mot de passe du bureau de la directrice ! Enfin... Malheureusement un mot de passe éphémère, je ne pense pas qu'elle me laisserai le savoir bien longtemps. Une fois ces quelques mots chuchotés, je monte gracieusement les marches en colimacon, me retrouvant à l'arrière du bureau de notre directrice. Une jeune fille au cheveux rouge me tournait le dos, un tout petit peu plus petite que moi à vue d'oeil dans une tenue qui n'était vraiment pas adéquat si vous voulez mon avis. Une petite robe courte bleu ciel dévoilant de somptueuses jambes assez fine et une peau très clair. Je fais un petit bruit d'un claquement de langue pour indiquer ma présence et lorsque la nouvelle venue de Beaubaton tourne la tête vers moi je lui adresse un sourire radieux pour la rassurer. De toute évidence cette petite nouvelle venait de passer le test du choixpeau et je fais une légère grimace à celui ci alors que la jeune fille se retourne vers la directrice et je prend soin d'écouter tout ce qu'elle lui dit.

- Louva Sallenger, comme te l'a si bien crier ce vieux chapeau, tu aura ta place à Gryffondor. Andréa se chargera de te montrer le château ainsi que tes professeurs. Tes affaires se trouve déjà près de ton lit.

La directrice lui tendit alors son emploi du temps sans même un sourire, aussi glacial qu'a son habitude. Puis elle reprit.

- Les règles ici ne sont pas différentes de Beaubaton alors respecte les et nous auront pas à nous revoir dans un contexte assez déplaisant. Maintenant filez toute les deux j'ai du travail !

J'attends alors sagement que la jeune fille se tourne vers moi et me rejoigne tandis que j'observe avec intérêt les différents tableau représentant tout les directeur de Poudlard, jusqu'à un qui m'intéresse particulièrement : " Albus Dumbledor ". L'ancien directeur semblait pensif, en grande réflexion et fixant intensément la nouvelle directrice avant de tourner ses yeux vers moi, m'adressant un petit clin d'œil derrière ses lunettes en demi-lune. Je ne pu m'empêcher de sourire, ce directeur me manquais, il savait toujours comment remonter le moral de chacun, cette homme aussi vieux était il, a marqué notre vite à un moment ou un autre. Je vois alors Louva me rejoindre, la pauvre semble complétement perdue et frigorifiée, je passe alors devant elle dans les escaliers sans un mots, attendant d'être assez loin de la directrice pour qu'elle ne puisse plus nous entendre et je me tourne subitement vers elle en enlevant ma cape noir que je lui tend pour qu'elle se couvre un peu. Se balader les jambes presque nues, c'était pas très malin mais j'imagine qu'il devait faire bien plus chaud dans le Sud de la France.

" - Tiens met ca avant d'attraper froid. Notre directrice n'est pas aussi protectrice que l'était Dumbledore mais je pense que tu as déjà du le rencontrer il y a 4 ans lors du tournoi des trois sorcier. Je me présente avant toute chose, Andréa Dream, je suis la préfète-en-chef de Poudlard et une Gryffondor comme toi. Je pense que ca tu as du le deviner toute seule. "

Je reprend alors ma marche à coté de toi, t'entrainant vers les hauteurs du château afin de rejoindre la salle commune de Gryffondor.

" - Je ne connais pas trop le système de Beaubaton mais ici les élèves sont tous séparés en 4 maisons; Gryffondor, la tienne à présent qui porte les couleur rouge et or. Les Poufsouffles qui porte les couleurs jaune et bronze. Les Serdaigles, intellectuel qui portent les couleurs bleu et argent et enfin ceux que tu dois te méfier à partir de maintenant. Les vert et argent; Les Serpentard. Crois moi il ne vaut mieux pas trainer avec eux à moins d'en être obligé. Pour te donner un exemple concret, Voldemort était de cette maison. Leur salle commune se trouve dans les cachots, évite de t'y aventurer toute seule. "


Je montre alors à Louva toute les petites choses qui caractérise Poudlard, les fantômes parfois un peu effrayants, les tableaux mouvant décorant les murs, les escaliers mouvant et assez capricieux parfois ainsi que certain passage secret assez pratique pour passer des bas étages jusqu'aux plus hautes tours. Alors que nous arrivons presque à destination, je crois une petite élève de seconde année qui cours vers moi apparemment nerveuse comme pas possible, les larmes aux yeux.

" - Andréa ! Andréa ! La grosse Dame veut pas me laisser entrer !

- Hum... Cindy... Tu sais que pour les vacances de Noêl nous avons changé de mot de passe j'espère.

- Euh...

- T'a de la chance que je sois avec une nouvelle. Ça fais deux ans que je te sert de mémo ! "

Je m'avance alors vers la grosse dame entrainant la petite française fascinée avec moi et je m'écris devant la grosse dame " Boule de neige " et aussitôt la grosse dame s'écarte, laissant le lourd tableau s'ouvrir, dévoilant à l'intérieur une salle commune bien chaude au couleur tout aussi vive et chaleureuse. Néanmoins la salle était presque vide mise à part Cyndi qui courait à toute vitesse pour récupérer son sac oublié près de la cheminé flamboyante.

" - Allez dépeche toi Cyndi ! "

Je me tourne alors en souriant vers Louva, nous retrouvant enfin seule toute les deux.

" - Louva Sallenger ! Bienvenue à Gryffondor ! j'espère que tu te plaira ici, entre Griffonne on va bien s'entendre tu verra. "

Je laisse alors quelques longues secondes de silence et je reprend un peu trop curieuse. J'étais sure d'avoir déjà vu cette fille quelques part. Dans les journaux ou à la télé. Louva Sallenger... J'étais vraiment très nulle avec les prénoms surtout pour les retenir, mais ce visage et ce petit air mutin tout mignon m'évoquais vraiment quelque chose.

" - Désolée d'être un peu curieuse mais... J'ai l'impression de te connaitre. Enfin je suis pas sure mais... Tu sera pas la chanteuse du groupe Fantasia ? "



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Graaou ! I'm a Lion !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Journée magique : 18/10/1991

Arrivée à Poudlard le : 15/07/2012

Parchemins envoyés : 13

Age : 27

MessageSujet: Re: La tournée d'une francaise [pv=Louva]   Lun 16 Juil - 12:04
Son emploi du temps en main, Louva était déjà prête pour suivre des cours. Elle avait appréhendé pendant pas mal de temps le jour J. Celui où elle allait devoir venir ici. Être la "nouvelle", le centre d'intérêt pour quelques temps. Bon sang ! Elle ne supportait pas ça ! Louva avait pourtant l'habitude une chanteuse équivaut à être une people, une star. La scène ne lui fait pas peur, avoir des milliers de gens devant soi n'était désormais plus grand chose. Mais ça...

Lorsqu'elle avait tourné la tête vers la fille qui l'attendait derrière, elle lui sourit. La préfète était belle, plutôt grande, de long cheveux noir qui descendaient jusque dans le dos. Elle n'avait pas l'air d'avoir les yeux clair vu de loin comme cela, mais son physique était vraiment très bien pour son âge. Elle portait un uniforme de Poudlard, Une chemise blanche ornée d'une cravate aux couleur de la Maison Gryffondor, rouge et or. Vêtue d'une jupe qui descendait jusqu'aux genoux, de petites chaussures et des bas. Avec pour finir une longue cape à manche l'entourait.

Louva avait le sentiment que c'était plus un accoutrement pour garçon hormis la jupe. C'était donc ça le style anglais. Son père lui en avait parlé et que ça allait beaucoup changer pour elle, mais jamais elle n'aurait pensé cela. Alors que la française était perdue dans ses pensées, la voix de la directrice la ramena sur terre. Sa voix glaciale, pas du tout agréable.



- Les règles ici ne sont pas différentes de Beauxbaton alors respecte les et nous auront pas à nous revoir dans un contexte assez déplaisant. Maintenant filez toute les deux j'ai du travail !

La jeune fille s'était mordue la lèvre inférieure, alors qu'elle était au garde à vous depuis l'arrivée de la directrice. Elle détestait cela et ça se voyait sur son visage. Elles allaient avoir du mal à s'apprécier

*Ça j'en doute fortement Madameuh !* ses pensées étaient bien vive.

La directrice semblait pressée qu'elles sortent, c'était pas Louva qui allait s'en plaindre. Elle se tourna vers vers la fille qui semblait s'appeler Andréa. La silhouette fine de la préfète était très agréable à regarder. Louva tira ses bras en l'air pour détendre ses muscles, se penchant légèrement sur un coté.

En sortant du bureau de la professeur dans les escaliers en colimaçon, un courant d'air froid s'engouffra, se glissant sous son uniforme de Beauxbaton. La glaçant sur place. Son visage se crispa et très vite elle croisa ses bras en se frottant pour avoir un peu de chaleur alors que ses cheveux rouge virevoltaient dans tous les sens.


- Bon sang qu'il fait froid ici !


Andréa lui avait tendu sa propre cape à manche, prétextant qu'elle en avait moins besoin qu'elle. Ce qui n'était pas faux. Jamais elle n'aurait pensé que le climat en Angleterre était aussi glacial. La France lui manquait déjà, le doux soleil, la chaleur...

Poudlard était immense, bien plus grand que Beauxbaton, un vieux château qui tombait en ruine certes mais plutôt bien sympa en réalité, totalement enveloppée dans la grande cape ses yeux pétillaient en découvrant les grands couloirs de l'école. En même temps Andréa lui faisait un topo sur les maisons. Une longue et histoire très ancienne. La française ne la connaissait pas très bien, en tout cas pas sur le bout des doigts.

Les deux filles croisèrent des fantômes dont un qui traversa le mur en montrant sa tête, de quoi faire hurler de peur Louva. Sous les plus plates excuses du fantôme, elle lui dédaigna à le pardonner. Mais son calvaire ne s'arrêta pas là, lorsqu'elles commencèrent à monter les escaliers, dix tonnes de marche à ne plus savoir quoi en faire !

Jusqu'au moment où une petite fille arriva sur elles en courant. Le cœur de Louva fondit :


- So cuute ! lâcha Louva avec une petite voie toute excitée

La petite fille la faisait craquer, si mignonne, si innocente. Louva lui fit un signe de main pour la saluer gentiment avec un sourire plein de tendresse. Malgré qu'à coté Andréa semblait être énervée, c'était son boulot tout de même. Mais ce n'était pas sûr que la française fasse mieux que la petite Cindy. Cette dernière regardait Louva étrangement, penchant la tête sur un coté, la fixant fortement. Tant d'innocence dans son regard... Surement la drôle de tenue de la nouvelle qui l'intéressait à ce point.

Devant l'entrée de la salle commune de Gryffondor, un énorme tableau se dressait. Une grosse Dame qui leur adressa un sourire de bienvenue et les faits entrer après un drôle de mot de passe. Sous le regard interrogateur de Louva, Andréa lui expliqua qu'il fallait un mot de passe pour accéder à la salle commune. Un mot de passe qui changeait sans cesse, de quoi la déconcerter .

La Salle Commune de Gryffondor était magnifique, grande et chaleureuse, de la tapisserie aux couleurs de la maison. De nombreux meubles, canapés, fauteuils. Tout ça autour d'un grand feu de bois. Tout pour rendre l'endroit agréable.

Après que Cindy soit repartie en zigzaguant entre les meubles, la française sentit le regard de la fille la percer de toute part. Jusqu'à ce que l'inévitable question lui tombe dessus :


- Désolée d'être un peu curieuse mais... J'ai l'impression de te connaitre. Enfin je suis pas sure mais... Tu sera pas la chanteuse du groupe Fantasia ?


Louva lui adressa un grand sourire, sans être gênée, voir même plutôt à l'aise. Alors qu'elle se déplaça pour poser son sac à bandoulière sur un fauteuil et enlever la cape. Dévoilant son uniforme de Beauxbaton, ses fines jambes. Tenue très légère.

La jeune française tourna sur elle même, avec élégance la robe flottait en l'air autour de son corps, pour se donner une vue d'ensemble de la pièce puis se concentra sur Andréa qui attendait patiemment la réponse. Elle répondit avec un bel accent français


- Oui c'est bien moi ! Je viens de France pour finir mes études ici et améliorer mon anglais


Sa main frôlait les poils du fauteuil avant de s'avancer sur la préfète. Puis quelques pas pour se placer devant elle, Louva se pencha pour lui faire la bise


- Enchantée de te connaître Andréa ! Et merci de m'aider, j'avoue que je suis un peu perdue.

C'était la manière française de se présenter. Le visage à quelques centimètres semblait troubler la fille. Peut être elle ne s'attendait pas à ce que Louva fasse cela. Encore moins quelqu'un de connue. Le sourire en coin, il était facile de deviner le trouble. Alors Louva s'écarta d'elle.


- Il faut avouer que c'est un très bel endroit, je suis contente d'être venue ici, même si la culture anglaise est très différente de celle française...

Son regard fixa l'uniforme d'Andréa avant de le détourner rapidement pour regarder le sien

- Je risque d'avoir du mal à passer inaperçue habillée comme ça !


Elle fut prit d'un rire qui raisonna dans la pièce, il eu pour effet de décontracter l'atmosphère. Voilà ce qui était sa véritable personnalité, humaine et aimable. On pouvait facilement l'approcher, rien ne la gênait, c'était une fille très ouverte et elle voulait le montrer pour pas que les personnes qu'elle rencontre l'appréhende.

Louva passa une main dans ses cheveux rouge, replaçant quelques mèches au passage en regardant autour d'elle

- C'est normal qu'il n'y est personne ? D'un coté tant mieux ça évite d'arriver aux heures de pointe


Elle passa la bandoulière de son sac autour d'elle pour la placer sur son épaule gauche, puis prend la cape dans ses mains et la rendre à Andréa.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~ Lionne Brûlante ~
avatar

Journée magique : 15/06/1992

Arrivée à Poudlard le : 14/07/2012

Parchemins envoyés : 41

Age : 26

MessageSujet: Re: La tournée d'une francaise [pv=Louva]   Lun 16 Juil - 12:23
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Vous avez déjà rencontré une star ? Du genre de celle dont vous magnifiez la vie par rapport à la votre complétement ennuyeuse. Après tout si autant de gens peuvent passer une nuit blanche à attendre pour voir seulement 5 secondes une star passée devant elle, c'est bien qu'ils ont une vie pas si fantastique que ça. Mais je ne suis pas de ce genre là en fait, ma vie bien qu'elle ne soit pas extraordinaire, je n'ai jamais été vraiment fanatique d'une célébrité. Il y en a bien quelques une qui me font rêver pour leur physique ou leur rôle dans tel ou tel film. Il y a aussi ces groupes de musique que j'écoute à longueur de temps et dont je vénère leurs auteurs comme de véritables artistes. Mais justement ! Voilà que je rencontre au plus grand des hasards, ma chanteuse préférée ! Et bien plus encore ! Une élève dans ma classe et de la même maison que moi ! Louva Sallenger ! La chanteuse du groupe Fantasia ! C'est un peu comme le jour de noël mais en beaucoup mieux ! Qui aurai pu deviner qu'une star de la chanson comme elle faisait ses études à Beaubaton et les finirait ici à Poudlard ! C'est donc les yeux écarquillés et légèrement sous le choc que je la regarde, mêlant une étrange envie de lui sauter dessus pour lui faire un câlin et …. Lui sauter dessus pour lui faire un bisou. Bien évidement je reste complètement immobile en lui souriant alors qu'elle s'approche de moi pour me faire la bise. Ce petit geste me fait alors tout drôle, disons le entre nous, ces françaises sont bien plus coquine et moins prude que nous les anglaises. Je n'ai pas vraiment l'habitude de faire la bise avec des inconnues mais bon là c'est complètement différent. Ce n'est pas vraiment une inconnue, même mon Ipod la connait ! Et puis, dans cette petite robe bleu assez courte et ma cape sur le dos, je dois avouer que je ne m'étais jamais aussi rendu compte à quelle point elle pouvait être jolie. Mes joues s'empourprent alors légèrement tandis que je lui adresse un sourire sincère.

- Enchantée de te connaître Andréa ! Et merci de m'aider, j'avoue que je suis un peu perdue.

- Oh mais pas de quoi, on va dire que c'est mon travail de toute façon. Je ne suis pas la préfète-en-chef pour rien.


Ce n'est certainement pas aujourd'hui que je vais me plaindre de mon travail croyez moi ! Je vais pouvoir montrer à la célèbre Louva l'école de Poudlard et je vais absolument tout lui montrer juste pour ses beaux yeux et ce sera bien loin de me déranger.

- Il faut avouer que c'est un très bel endroit, je suis contente d'être venue ici, même si la culture anglaise est très différente de celle française... Je risque d'avoir du mal à passer inaperçue habillée comme ça !

- Je vais te trouver quelque chose à te mettre sur le dos t'inquiète pas. Je pense que les elfes de maison ont déjà du t'apporter tes robes de sorcière là haut. Elles seront surement beaucoup plus chaude que celle-ci, bien que je trouve ca presque dommage de cacher de si jolie jambes.


Louva se met alors à rire et je ne peux m’empêcher de sourire, sa voix est clair et joyeuse, résonnant dans la salle commune, réchauffant tout d'un coup l'atmosphère. Je la détaille toujours intensément alors qu'elle se passe la main dans les cheveux et c'est fou comme je peux la trouver séduisante ! Le rouge lui ira à coup sur à ravir. Il va juste falloir lui trouver quelque chose de sexy à se mettre mais qui ne soit pas trop froid. Et oui ! Pas folle la guêpe, si je peux en profiter un peu, je vais pas me gêner. Ses jambes me paraissent si douces et fines que je voudrai les caresser et... Mais bon dieu qu'est ce qui m'arrive encore ! La belle française serait elle en train de m'émoustiller ou serait ce encore mes hormones qui font des leurs. Les joies du céliba ! … Mon cul oui ! Hum...

- C'est normal qu'il n'y est personne ? D'un coté tant mieux ça évite d'arriver aux heures de pointe.

- Oui c'est normal, tout le monde à cours à cette heure là, on va en profiter pour visiter un peu le château et je vais te montrer tes sales de cours. De toutes façon on aura toujours cours ensemble alors je pourrai m'occuper de toi.


Louva me tend ensuite ma cape que je remet sur mon dos et je lui prend la main pour l'emmener jusqu'au dortoir des filles. La salle était comme d'habitude très calme à cette heures là, les nombreux lits à baldaquins étaient soigneusement fait. Chacune avait fait de son coin un petit lieu personnel et j’emmène la petite Louva derrière moi jusqu'au lit vierge à coté du mien, lui montrant la grosse malle à ses pieds alors que je vais m'assoir sur son lit.

- Tu devrait normalement y trouver toute tes affaires, ne te fie pas à sa taille. On dirai que nous sommes voisines de lit, je dors juste là à coté de toi.

Je lui adresse alors un petit sourire taquin en battant des jambes sur le lit, ne pouvant m’empêcher de baisser les yeux sur ces magnifiques jambes qui me narguent dans cette robe trop courte. Soudain l'idée de parcourir tout le château me paraît être une idée que l'on pourrait bien repousser, après tout ici il fait chaud et puis nous sommes que toute les deux. Je ne vais tout de même pas la retenir ici avec moi dans cette tenue ? Quoi que... Je pourrai très bien. Je la regarde alors de nouveau dans les yeux pour pas qu'elle se doute de ce que je suis en train de penser à cet instant qui serait quand même assez gênant et j'imagine troublant pour elle.

- Tu devrai peut être te changer maintenant, enfin si tu veux bien sur, il fait bien assez chaud ici. Mais si tu veux qu'on y aille, tu devrai au moins te mettre une cape sur le dos.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Graaou ! I'm a Lion !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Journée magique : 18/10/1991

Arrivée à Poudlard le : 15/07/2012

Parchemins envoyés : 13

Age : 27

MessageSujet: Re: La tournée d'une francaise [pv=Louva]   Lun 16 Juil - 12:29
La main dans la sienne, Louva fut tirée vers le dortoir des filles de dernière année. Elles empruntèrent un long escalier en colimaçon plutôt vieillot à cause de sa pierre fissurée et étroit. Le genre d'escalier qui ne donne pas trop envie de tomber dedans. Il n'y avait aucune fenêtre ce qui obligeait à mettre des lumières. Des lumières qui éclairaient faiblement les marches, donnant un air très intime. Ça la fit sourire car elle trouvait cela presque romantique. Louva avait une vue agréable sur le bas des jambes de Andréa, sa jupe bien qu'assez longue était faite pour ne pas la gêner. Pour la française c'était un peu plus difficile du fait de son accoutrement.

Une porte grande ouverte les attendaient au bout, fait dans un bois massif avec de nombreuses décorations incrustées dans le bois. Louva fut émerveillée par le dortoir. De nombreux lits à baldaquins se tenaient fièrement, tous étaient ornés des pieds à la tête. Évidemment dans le seul but de se différencier des autres et se sentir bien. La bouche ouverte, les mains jointes contre sa poitrine avec les yeux qui pétillent, pour la française c'était magnifique. Comme une enfant elle s'approcha d'un des lits embellis avec des ornements celtiques qu'elle ne toucha qu'avec les yeux bien entendu par pur respect de la personne. La Préfète-En-Chef l'attendait au fond de la pièce sur le seul lit où il n'y avait rien. A part qu'il était entouré de trois tonnes de valises et encore Louva avait été raisonnable de ne pas tout prendre !


- Tu devrait normalement y trouver toute tes affaires, ne te fie pas à sa taille. On dirai que nous sommes voisines de lit, je dors juste là à coté de toi.


Il était évident que pour mettre la plupart de ses affaires ça ne serait pas dans une malle aussi petite. Un sourire de curiosité traversa le visage de la chanteuse qui s'approcha avec élégance des valises. Ses doigts se posèrent lentement sur la surface qu'elle caressa sensuellement en fermant des yeux, avant de les ouvrir de nouveau et de regarder le lit d'à coté, celui d'Andréa. Sa voix sur un ton charmant avec une belle note d'accent français se fit entendre dans la pièce :

- Ooh ! C'est vraiment génial que tu sois juste à coté. J'avoue que j'ai toujours beaucoup de mal à dormir dans les endroits que je ne connais pas.

Son sourire devint beaucoup plus timide. Ses sentiments étaient toujours difficile à cacher pour Louva, même quand elle est en tournée devant les journalistes. Elle avait décidée d'être elle même devant ses fans. E c'était pour cela qu'on l'appréciait beaucoup. Louva ne se rendait pas compte qu'Andréa l'épiait avec un regard qui était loin d'être seulement d'amitié, mais plus tourné vers la tentation, le désir, la convoitise. Il était vrai que dans l'uniforme de Beauxbâton, les filles étaient beaucoup plus habillée de manière féminine. Sa robe courte bleu clair très fine épousait bien ses formes. Ses cheveux rouges sous son chapeau étaient d'ailleurs la seule chose qui faisait crisper Madame Maxime.


- Tu devrai peut être te changer maintenant, enfin si tu veux bien sur, il fait bien assez chaud ici. Mais si tu veux qu'on y aille, tu devrai au moins te mettre une cape sur le dos.

La voix de la Gryffondor la ramena à la réalité, perdue dans ses pensées Louva pencha la tête vers son amie en souriant.

- Je crois que je vais me changer d'abord, je préfère me reposer un peu même si j'ai pas beaucoup marché une journée de voyage en train jusqu'ici est absolument crevant !

Elle poussa un long soupire et leva sa main jusqu'à son chapeau qu'elle prit délicatement avec son pouce et son index pour le retirer. Elle le posa sur le lit, en effleurant au passage les rubans bleu clair qui y étaient attachés puis secoua ses cheveux un peu trop longuement restés dessous à son goût. Avec toujours un sourire inéffassable chez elle, Louva sortit sa baguette, fine et rapide, qu'elle pointa sur la malle pour l'ouvrir. Des étincelles jaillirent au bout mais rien ne se passa, un long soupire s'échappa de la jeune française qui baissa sa baguette, dépitée A ce moment la, la malle s'ouvrit à la volée en grand.

Levant les yeux au ciel, la chanteuse se pencha pour voir l’intérieur de la caisse. Des tonnes de vêtements accrochés à l’intérieur l'attendaient. Elle se redressa et retira son uniforme français, sans pudeur, qui tomba à ses pieds. Dévoilant plus que ses jambes, mais en sous vêtements, ses formes étaient encore plus appréciables. Vêtue seulement d'un soutien gorge et d'une culotte, Louva commença à faire tourner sa baguette pour présenter devant elle dans les airs différentes tenues.

En même temps elle donna un petit coup de baguette en murmurant des formules de magie complexes. Des lianes firent leurs entrées en sortant du sol, agrippant le lit sur les bords, grimpant le long des poteaux en bois. Avec de jolies fleurs qui fleurissaient de multiples couleurs un peu partout. Elle sorcière mettait déjà un semblant de décoration.

Pendant ce temps la, les différentes tenues se formaient toutes seuls sous leurs yeux, à la recherche d'une à mettre. Mais ici, l'uniforme était de mise et non pas ce qui se présentaient devant elles, des vêtements plus ou moins personnels. Louva fut stupéfaite de trouver dans sa malle des uniformes de Poudlard. Les elfes de maison avaient déjà tout réglé, des vêtements plutôt à sa taille. Elle laissa en suspens car avant de choisir elle devait faire quelque chose.

La jeune française se tourna vers le miroir d'une des voisines de dortoir pour se regarder dedans, elle prit un de ses seins dans la main qu'elle pesa et pressa. Tournant un peu sur elle même. Une drôle de scène à laquelle assistait Andréa. Puis en fermant les yeux, elle fit augmenter légèrement la taille de sa poitrine. Un sourire de satisfaction apparut sur son visage. Le soutien gorge n'étant légèrement plus à la bonne taille elle l'enleva dévoilant la nudité d'une poitrine très mignonne avant de s'avancer vers la Préfète-En-Chef. Louva se pencha sur elle en posant ses mains sur les genoux de l'autre fille y dévoilant une belle vue sur sa poitrine :

- Ne t'inquiète pas, je sais que c'est surprenant la première fois, mais c'est un petit rituel que je dois souvent faire. Ça arrive que je ne les aient pas à la bonne taille, quand on a l'habitude il est plus aisé de remettre les bonnes dimensions.


Elle lui fit un clin d’œil avant de se relever, inconsciente de ce qu'elle pouvait bien donner comme sentiment à la pauvre Andréa. Louva finit par choisir un des uniformes de Poudlard, composé d'une chemise cravate et d'une jupe plutôt courte. La française ne voulait pas trop perdre ses habitudes d'avant et préfère garder un minimum d'habitude comme avoir les jambes dévoilées, signe pour elle de parfaite liberté. C'était aussi l’uniforme le plus féminin selon elle, les anglaises s'habillaient comme des hommes, une horreur ! Heureusement que la jupe existe. Mais la chemise... Sans parler de la cravate. Enfin elle devait faire avec.

Louva remis un nouveau soutien gorge de couleur noir comme sa culotte, puis la jupe de couleur sombre avant d'enfiler la chemise blanche qu'elle boutonna lentement par manque d'habitude. Mais le plus dur fut la cravate, où elle essaya pendant 5 bonnes minutes avant de laisser tomber les armes.

- Je... Andréa, je suis désolée mais je n'ai jamais mis... Ca. Je ne sais pas comment faire, c'est un véritable casse tête. Tu peut me le faire s'il te plait ?

La main tendu vers Andréa, elle lui présentait la cravate aux couleurs de leur maison. Jamais elle n'en avait mis, et ça s’apprend pas du jour au lendemain. La pauvre risquait d'être dépendante des autres pendant un petit moment pour ça, qui au passage n'était pas déplaisant pour son amie qui pourrait la toucher d'un peu plus prêt d'elle même. C'était quelque chose de très gênant, d'ailleurs ça se voyait sur ses joues qui rougirent un peu. En France, les femmes ne mettaient jamais ça. Une différence culturelle, elle allait devoir vite s'adapter.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~ Lionne Brûlante ~
avatar

Journée magique : 15/06/1992

Arrivée à Poudlard le : 14/07/2012

Parchemins envoyés : 41

Age : 26

MessageSujet: Re: La tournée d'une francaise [pv=Louva]   Lun 16 Juil - 12:29
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]